Sekai no Shinobi


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 présentation de Saos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Saos
Juunin d'Ame


Messages : 14
Date d'inscription : 04/11/2010
Localisation : Ame

Ma fiche
Experience:
10/180  (10/180)
Jutsus:
MessageSujet: présentation de Saos   Ven 5 Nov - 0:14

Vous


  • Comment avez vous connu le forum?:
Naruto vs Sasuke top 100

  • Comment trouvez-vous le forum?:
Bien,voir même très bien.


Shinobi



  • Nom:
Reyshui

  • Prénom:
Saos

  • Age:
18ans

  • Affinité:
Suiton,Raiton,Hyoton.

  • Village demandé:
Ame.

  • Description physique et mentale: [Minimum 10 lignes]

Lorsqu’on voit Saos pour la première fois, et qui plus est, par une journée ensoleillée, on ne peut s’empêcher de se dire « Ouaah ! ». Entièrement de blanc vêtu, couleur mise en valeur de ci et la par des reflets dorés venant de ses nombreux accessoires , il brille tel la neige sous un soleil de plomb. Il est plutôt musclé et mesure dans les 1mètre 85, assez carré, ses muscles sont assez marqués ce qui peut parfois être intimidant. Sa peau mât fait contraste avec la blancheur de ses vêtements et de ses cheveux mi-long, retombant un peut sur son front mais pour la majeure partie en « explosion capillaire ». Ses yeux dorés brillent d’un éclat incomparable. Ses canines sont aussi pointues que celles d’un loup et un diamant brille sur le lobe de son oreille. Il porte un gilet sans manches blanc dont le col remonte, au trois quarts fermé par une fermeture éclair dorée. Il ne met rien en dessous, et l’on voit une infime partie de son torse nu et dur comme les minéraux qu’il aime tant. Il a deux lanières qui se croisent sur son torse, maintenant deux katana croisés dans son dos. Ces katana, aux fourreaux dorés et aux manches blancs et or, son accrochés de façon inhabituelles: le manche est en bas, c’est donc par le bas que Saos dégaine son arme. Son pantacourt est comme le reste blanc, et s’arrête au niveau des mollets, où il est resserré par de fin voiles dorés, flottant au vent. Les petites sacoches où il range ses kunais, shurikens, matériel de premiers soins et autres sont de couleur or, accrochées à sa ceinture et ses jambes. Il ne porte pas de chaussures ou de sandales, et a seulement une bandes sur chaque pieds, remontant jusqu’à sous son pantacourt. Le jeune homme portes a chacune des ses mains une mitaine blanches, avec sur le niveau du dos de la main une plaque dorée où il y a deux inscriptions différentes : sur la gauches est écrit Saos ; sur la droite est écrit Reyshui. En guise de ceinture, on peut voir le bandeau fait d’un tissu dorée et d’une plaque de métal où trône fièrement le symbole indiquant le village auquel il appartient : la note de musique d’Oto.

Toujours souriant et joyeux, même lorsqu'il est seul Saos n’est pourtant pas le genre de personne à se faire remarquer pour tout et n'importe quoi. Il positive toujours, même lorsque la situation semble désespérée, et il garde un optimisme à toute épreuve. Il n'est ni extravagant, ni exaspérant et sais la majeure partie du temps rester calme, bien que parfois impulsif et instable. Plus du genre a agir avant de réfléchir, élaborer des stratégie n'est pas son fort. Malgré tout adroit et bon observateur, il ne tombe pas dans des pièges idiot et il adore lorsque la situation se corse et que ses chances de gagner deviennent infimes. Esprit combatif et rivalité sont deux choses qu’il prend plaisir a voir.
Il aime faire la fête, se détendre, draguer. Il mange presque uniquement de la viande, bien qu'il aime tout les aliments ; et il peut faire un plat délicieux à partir de presque rien. Il déteste les pessimistes, les gens se croyant au dessus des autres et ceux qui prennent plaisir à faire la guerre. Saos a une fascination constante les minéraux rares et le métal, qu’il n’hésite pas à voler si l’envie lui prend. Il pourrait être ce qu'on appellerait un type bien; mais il n'hésite pas à tuer de sang froid si on le provoque un peu trop et il prend plaisir à éliminer toute personne aimant faire la guerre. Son désir le plus cher serait que le monde soit enfin en paix et il fera tout pour sa, même s'il doit utiliser la force.

  • Histoire: [Minimum 15 lignes]

Contrairement à certain, Saos n’a pas vus l’intégralité de sa famille mourir sous ses yeux alors qu’il était tout jeune, il n’a pas tué ses parents et ses frères et sœurs à l’âge de 3ans dans un coup de folie et un excès de puissance, il n’as pas un terrible démon en lui le rendant invincible ni un ancêtre ayant été kage ou héros de son village grâce à son courage, sa célébrité ou son talent. Il était à l’origine un garçon tout ce qui a de plus normal, jusqu’à une rencontre heureuse inattendue qui lui sauva la vie et qui lui donna un but dans la vie. Je vais vous conter son histoire de sa naissance jusqu’à aujourd’hui…
Ce jeune garçon est né sur une des nombreuses îles de la province de mizu no kuni, dans un petit village insignifiant, ne comportant aucun ninja. Il est né dans des circonstances tout à fait normales, pour le plus grand bonheur de ses parents. A cette époque, rien n’aurait pu prédire le destin qui l’attendait, non pas par le fait qu’il allait accomplir de grandes choses mais par le fait de sa particularité. Les premières années de sa vie se passait sans anormalités, à trois choses près : il avait toujours de très forte douleur au os, il guérissait et cicatrisait à une vitesse phénoménale et il avait un don inné et certain pour la cuisine. Connaissez vous beaucoup d’enfants qui sont capable à a peine 5ans de vous faire les meilleurs ramen au porc et dangos que vous ayez jamais gouté ? Son père, le meilleur cuisinier du village disait souvent :

-Mon père était le meilleur cuistot que le monde ai connu ! Il tenait sa de son père, je tien sa de lui et mon fils tien sa de moi ! Le célèbre clan uchiwa avait pour don le sharingan, nous, nous avons la cuisine !

Saos grandit ainsi, dans son petit village pauvre, mais heureux. Il se contentait de ce qu’il avait ; à faire la cuisine avec ses parents pour des clients ravi, à avaler des tonnes cachet pour apaiser la douleur que ses os lui infligeait et à déguster des plats par centaine. L’idée de devenir ninja ne l’intéressait même pas, de plus, tout les jeunes de son village se moquait de lui : à 10ans il était gros, maladroit pour tout ce qui ne touchait pas à la cuisine, idiot, naïf et irréfléchi.

*Je suis trop gros, empoté et je n’ai aucune qualité pour devenir ninja de toute façon. Si il y a un danger, je serais trop lent pour fuir, trop faible pour l’affronter et trop peureux pour risquer ma vie. Je ne ferais que gêner mes équipiers. Cuisinier, oui ! C’est la vie qui me convient !*

Un jour de l’année de ses 10ans, Il dut partir chercher quelques épices rares sur une île à proximité de la sienne. Étant trop peureux pour y aller seul, trois adultes robustes et débrouillards l’accompagnèrent. Le bateau arriva sur l’île, qui n’était qu’une vaste forêt, sombre et effrayante. Saos en frissonna mais il avait besoin de ces épices, c’était très important pour lui.

-Allons-y.

Les quatre hommes se frayèrent un chemin en suivant un plan précis qui devait les mener jusqu’à une grotte où se trouvait ces épices. Au bout d’une heure et demi, l’un deux fit remarquer qu’ils étaient suivit. A ce moment, deux hommes surgirent devant eux, ayant chacun un katana. Ils étaient dans un piteux état, avait des vêtements déchirés et avait l’air terriblement fatigués.

-Ne bouger plus, nous voulons simplement votre argent, vos habits et tout ce qui peut nous être utile, donner nous ce que nous voulons et nous partirons…

Saos leur aurait donné volontiers mais les trois hommes qui l’accompagnait ne furent guère impressionnés : ils répliquèrent qu’ils n’en feraient rien. Malgré leur fatigue apparente, les deux voleurs était extrêmement rapides, le jeune Reyshui n’avait jamais vu sa ! Du sang gicla et les trois « bodyguard » de l’enfant s’écroulèrent, mort. L’un des deux tueurs se projeta vers lui à l’aide d’une technique, Saos se jeta en arrière, trop tard…

*Je vais donc mourir ainsi… tués par des voleurs… Quelle vie misérable j’aurais eu, j’aurais été un raté… un minable raté…*

Il aperçut un bandeau sur le front du voleur, semblable à celui que porte les ninja de kiri. C’était donc des ninja, les quatres villageois n’avaient aucune chances depuis le début. Le katana s’approcha encore de lui, dans quelques secondes il serait mort. C’est à ce moment que se révéla la particularité du petit cuisinier : au moment où le katana s’abattait sur son torse, les os de sa cage thoracique sortirent de son corps et bloquèrent l’arme. Saos eu à peine le temps de réaliser ce qui se passait, le ninja du village de la brume eu l’air horrifié, la silhouette d’un homme surgit et abatis le bandit avec puissance, puis l’enfant tomba dans les pommes.

Lorsqu’il se réveilla, il était à côté de la silhouette qui l’avait sauvé. L’homme qui lui faisait face était plutôt grand et musclé. Il avait deux sabres accrochés à son dos, les manches pointant vers le bas. Chevelure blanche et yeux dorés tout comme Saos. Saos engagea le dialogue :

-Qui est tu? C’est toi qui m’a sauvé? Que c’est il passé exactement?

-Cela fait beaucoup trop de questions à mon gout, dit l’homme en souriant, et si je te raconterait tout, tu ne me croirais pas. Je me nomme Tao Reyshui, oi-nin du village de kiri et je suis ton frère ainé.

Saos écarquilla les yeux, avala sa salive et allait se mettre à crier qu’il ne fallait pas le prendre pour un imbécile lorsque Tao lui jeta un shuriken dans le lobe de l’oreille gauche. Il poussa un hurlement et son soi disant frère lui assénât un violent coup dans le ventre qui étouffa les plaintes de douleurs du gamin.

-Sale minable. Tu me fais pitié petit frère. Papa et maman ont fait de toi un raté. Tu n’est même pas capable d’utiliser ton don et tu ignorait mon existence. Tu me dégoute; alors pour te rattraper, tu vas m’écouter bien attentivement.

Saos obéit et finit par admettre que Tao était son grand frère car se dernier lui donna des preuves irréfutables : les noms de leurs parents et grands parents, des secrets de familles plus que bien gardé, leurs ressemblance frappante et leurs don en commun… Tao lui expliqua qu’il ya a longtemps, un homme avait fait des expériences essayant de mettre deux capacités héréditaires en un corps : la capacité du disparu clan kaguya à contrôler sa masse osseuse et de cicatriser phénoménalement vite et celle d’un clan maîtrisant le kinton : l’art d’utiliser le métal. Après de nombreux morts, cette expérience donna finalement naissance au clan Reyshui. Ce clan avait tout ses os fait de métal et il pouvait les contrôler. Mais ce don ne transmettait que toutes les deux générations, le dernier à avoir eu ce don était leur arrière grand père.
Il apprit ensuite que les voleurs qui les avait attaqués et qui avaient tués trois les hommes de son village était des nukenin de rang B du village de kiri que Tao traquait depuis une semaine. A ce moment précis, il décida de changer, de devenir fort et de surpasser son frère. Il n’abandonnera pas et deviendra un ninja ! Lui qui s’était toujours cru faible, il savait à présent qu’il avait la capacité de devenir fort, on ne se moquera plus de lui ! Et à cet instant précis, il maudit ses parents de lui avoir caché cela…

- Entraine-moi, je veux devenir fort.

-Il faut au moins cinq ans pour arriver à maitriser ses os comme il faut, et compter deux ans de plus pour maitriser des techniques ninjas de base! En auras tu le courage ? Et il faut que tu sache que cette capacité n’est pas que positive, elle comporte de nombreux aspects négatifs, tout d’abord, tu seras toujours un ninja lent, même en t’entrainant souvent pour être plus rapide, le poids de tes os faits que tu seras toujours plus lent que les autres ninjas. De plus, ta vie ne dépassera jamais les 25ans car notre don est accompagné d’une maladie incurable qui nous fait mourir jeunes. Enfin, nous sommes dans l’incapacité d’utiliser le genjustsu et nous sommes plus que vulnérable à ces techniques d’illusions.

Toutes ces contraintes produisent un choc chez Saos. Pendant un court instant, il s’était imaginé invincible ! Hélas, il ne vivra pas vieux, ne sera jamais grand-père ou même père. Mais il n’allait pas se laisser abattre ! Il en aura le courage ! Avant de partir il voulait juste faire une chose : déposer les cadavres des trois hommes qui l’avaient accompagné dans son village.

Il faisait nuit. Tao et Saos, après avoir déposé en évidence les corps sur la place du village, se dirigèrent vers la maison de Saos. Il relut encore une fois la lettre qu’il avait écrite à ses parents. Elle était très courte :

Vous m’avez menti pendant 10ans sur mes capacités, je m’en vais les exploitées afin de devenir ninja, aux côtés de Tao. Adieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: présentation de Saos   Ven 5 Nov - 19:42

Salut et surtout Bienvenue ! cheers

Moi je dirais Joinin ^^


Dernière édition par Shinzo Takezo le Ven 5 Nov - 21:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Sasuke Uchiha
Taka


Messages : 101
Date d'inscription : 23/07/2010
Localisation : Dans tes pires cauchemars

Ma fiche
Experience:
10/100  (10/100)
Jutsus:
MessageSujet: Re: présentation de Saos   Ven 5 Nov - 19:55

Bienvenue !

Moi aussi je suis pour Joinin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sekai-no-shinobi.forums-gratuits.fr


Invité
Invité


MessageSujet: Re: présentation de Saos   Ven 5 Nov - 21:02

Oké donc affinité "Suiton, Raiton, Hyoton" tu commences Joinin niveau 35 à Ame Wink

Bon RP et tu peux faire ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: présentation de Saos   

Revenir en haut Aller en bas
 

présentation de Saos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sekai no Shinobi :: Naissance d'un shinobi :: Présentations Validées-
Sauter vers: