Sekai no Shinobi


 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Entraînement de Pein

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Pein
Anbu d'Ame


Messages : 49
Date d'inscription : 30/07/2010

Ma fiche
Experience:
10/100  (10/100)
Jutsus:
MessageSujet: Entraînement de Pein   Dim 7 Nov - 0:39

L'entraînement de Shuradô
Corps robotisés

J'étais assis sur la statue située à côté de la tour où je loge en contemplant le village d'Ame, il y avait probablement 250 mètres de hauteur entre le vide et mon emplacement où j'étais assis. Je me trouvais au bord avec les pieds qui pendouillaient je n'avais ni le vertige, ni la peur de tomber, rien de tout ça. Au ciel le soleil se livrait un combat avec les nuages qui tentèrent de le cacher, il venait tout juste de pleuvoir et tout était humide, le soleil réapparaissait puis disparaissait à chaque, fois. Au moment où le soleil a réussi à se dépêtrer du marquage des nuages, les rayons furent resplendissants, les couleurs d'Ame et de mon corps Tendo était lumineux. Je regardai le village d'Ame avec une certaine fierté, mais une certaine haine, ce village qui a causé la mort de mon ami Yahiko. Et une certaine fierté pour ce majestueux village dont il n'est la cible d'aucune attaque ennemi du moins pour le moment. Les préparatifs de la capture des Bijuu ne sont pas encore achevés, seul Itachi et Sasori sont prêts, mais je ne peux pas me permettre de créer une équipe qui serait composée d'Itachi et de Sasori. leurs pouvoirs, leurs capacités, leurs visions des choses et bien trop différentes, il est obligé qu'Itachi ne considérerait jamais Sasori comme un rival. Aucun membre de l'Akatsuki n'est encore prêt pour une mission de capture, sans compter que Madara est parti chercher des informations sur les différents Bijuu, l'Akatsuki est donc entre mes mains. Il faut accélérer les préparatifs et vite. Ce sont ces doutes ou plutôt ce raisonnement qui passait toujours dans ma conscience.
Une gouttelette tomba des canalisations, cette gouttelette atterrit sur ma joue, il n'y avait aucune expression sur mon visage j'étais sans aucune émotion, comme d'habitude. C'est alors que Konan arriva prêt de l'accès dans la tour qui me mène jusque l'endroit où je suis en me disant que je pouvais commencer. Je me levai puis effectuai quelques pas avant de faire un déplacement rapide jusqu'à Konan, qui fit bouger ma veste de l'Akatsuki. Konan partit à gauche et moi à droite ; après avoir marché, j'arrivai devant un mur. Un mur, est-ce que je m'étais trompé de chemin ? Je suis Pein le dieu, rien ne m'échappe, je pourrai à coup sûr me repérer dans un grand labyrinthe de plusieurs kilomètres, il est probable que j'exagère, mais une chose est sûre rien ne peut m'échapper. Pendant ce temps, dans la tour la plus haute d'Ame, au sommet se trouvait mon réel corps, mon corps que je tiens depuis ma naissance, j'étais debout attaché sur des machines étranges qui me permettait de commander tous les Pein à distance. J'étais debout là contemplant le sol, que j'entendis des bruits de ne pas venir du couloir, la pièce était obscure et pointu, j'étais au centre de cette pièce en regardant le couloir sombre, on ne pouvait même pas voir un éléphant avec cette obscurité. Ces bruits de pas avait tout l'air d'être ceux d'une femme, ayant l'habitude d'entendre Konan marchait, le son émis par la gravité entre les pieds de la personne et celui du sol m'a fait penser à Konan. Je regardais le couloir qui était à ma gauche, puis vit une veste ornée de nuage rouge, on voyait son pied droit, je lui demandai d'entrer puis son visage sortit de l'obscurité du couloir.

Elle s'avança prêt de moi, puis commença à s'exercer, pendant ce temps mon corps principal, que j'utilise tout le temps lorsqu'aucune menace plane sur le village d'Ame est celui de Yahiko, en mémoire à mon ami qui m'étais le plus cher de tous les êtres humains de la planète après mes parents, leva sa main pour la pointer en hauteur vers le mur fit un tourbillon dedans, ce tourbillon devint peu à peu un passage me permettant d'accéder à une pièce fermée de tous les côtés, les murs sont insensibles au technique Shinobi et seul deux personnes connaissant son existence, cette pièce est donc obscure. Je marchai jusque le devant de mon lit puis m'allongeai dessus, une sorte de cache d'acier protégeant ma tête se referma. Ensuite la cache en acier du lit en face et à droite du lit qui était en face de moi s'était ouvert, c'est alors que dans l'obscurité, on pouvait voir distinctement une pupille avec des cercles autour, cette pupille est de couleur violet et se nomme le Rinnegan, cette pupille est celle du sage Rikudou des six chemins, ayant créé la lune, inventé le ninjutsu puis maîtrisant les cinq éléments y compris les Kekkai Genkai et ayant créé les neuf bijuu, que je m'en tête à capturer. Un homme assez enrobé avec un visage assez étrange se leva puis marcha dans jusqu'au passage puis après que le Pein passa le passage, se referma instantanément, Konan leva alors la tête puis me demanda :
Konan : "Tu as fait appel à Shuradô ?"
Nagato : "C'est exact, on peut commencer.
Vous avez pu découvrir deux choses d'un : le Pein se nomme Shuradô et de deux : que Konan peut ressentir les désertions venus de cette pièce. Je marchai jusqu'une salle fermée, cette salle se trouvait au sommet et possédait une sorte de hublot qui se déplaçait avec le temps. Ce hublot fixe soit la lune en temps de nuit soit le soleil en temps de jour, il est de couleur noire, ce qui donne une vue du soleil ou de la lune d'une couleur noirâtres, on ne peut pas voir de l'extérieur. Je sortis mon poing puis en malaxant du Chakra essaya de le jeter le plus loin possible, ce fut pour la première étape une réussite. J'essayai de faire de même avec mon pied est ce fut pareil réussit du premier coup, ce rinnegan me donnait un atout puissant et utile, je commençai la troisième étape qui consistait à utiliser mon cerveau me permettant de créer un laser qui rase tout sur son passage. Cette étape fut plus compliquée, j'essayai trois fois, mais la seule chose que je pus faire c'est de lancer mon cerveau, ce laser est trop compliqué à créer. Sur mon visage, celui de mon corps original se hissait un petit craquement de dent, je serrai mes dents de toutes mes forces par rage, car ce fut le seul entraînement qui me demanda plus d'une seule tentative du moins pour un Jutsu qui n'est pas si fort. Je continuai alors mon entraînement quand soudain je m'étais souvenu de quelque chose, pour faire sortir ce laser, il faut que je puisse ressentir mon cerveau ce qui n'est pas le cas vu que Shuradô est entièrement robotisé. J'essayai d'effectuer quelque changement dans mon cerveau, après cela fait, je réessayai à nouveau, puis j'avais enfin réussit à créer un laser qui fit un trou dans le hublot, il se reformait alors à vue d'oeil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-no-teisen.superforum.fr/forum.htm

avatar

Naruto Uzumaki
Anbu de Konoha


Messages : 31
Date d'inscription : 23/07/2010
Age : 22
Localisation : Sur la route vers le poste de hokage!!!!!

Ma fiche
Experience:
15/100  (15/100)
Jutsus:
MessageSujet: Re: Entraînement de Pein   Dim 7 Nov - 6:48

Validay,Belle interface. Technique apprise ^^

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Entraînement de Pein

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sekai no Shinobi :: Pays de l'eau :: Amegakure No Sato :: Terrain d'exercices-
Sauter vers: